Nager entre deux chaises

~ ~ ~ Qui parle sème, qui écoute récolte

The Hives – Lex Hives

Apparu en France en 2001 au milieu des groupes en « The » et confirmé en 2004 avec son Walk Idiot Walk en 2004, The Hives revient en forme. La recette est simple : Ça crie et ça hurle. Pas de reprise mais autour du chanteur braillard Howlin’ Pelle Almqvist on fait dans le pastiche. L’album des suédois plaira à n’importe quel punk un peu survolté (1000 answers), à la rockeuse Joan Jett (I love rock’n’roll fait l’intro d’I Want More) mais aussi aux fans de l’éblouissant – au sens propre comme figuré – Gary Glitter (Go Gight Ahead dont le chant est emprunté au Don’t Bring Me Down d’E.L.O.). Enfin, Lex Hives ravira aussi tous ceux qui veulent simplement nettoyer les oreilles de la voisine du dessus qui avec l’âge est devenue sourde. Tentez l’expérience.

Chronique CD de la semaine dans TMV n°56 du 13 juin 2012

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le juin 13, 2012 par dans Des avis, Musique, et est taguée , , , , , , , , .

Pour suivre ce blog, entrez votre adresse courriel.

Rejoignez 14 autres abonnés

Archives

%d blogueurs aiment cette page :