Nager entre deux chaises

~ ~ ~ Qui parle sème, qui écoute récolte

Fiona Apple – The Idler Wheel…

Yeux étincelants et voix perçante, Fiona Apple sait troubler. Mais pas sûr qu’elle le fasse exprès. Après sept ans d’absence, la chanteuse américaine revient avec The Idler Wheel (De son vrai nom : The idler wheel is wiser than the driver of the screw and whipping cords will serve you more than ropes will ever do ). Dix chansons allant de l’envoutement (Valentine) au déchirement (Daredevil). Les tourments de la fraîche trentenaire sont aussi à l’image de la jaquette : le trait est précis mais l’esprit est difforme. L’œil droit, triste et fatigué, laisse échapper quelques larmes rouges sang. L’œil gauche, enragé et disproportionné, est injecté d’une créativité débordante. Sensible et appliquée, l’interprète éveille nos esgourdes.

Chronique CD de la semaine dans TMV n°57 du 20 juin 2012

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le juin 20, 2012 par dans Des avis, Musique, et est taguée , , .

Pour suivre ce blog, entrez votre adresse courriel.

Rejoignez 16 autres abonnés

Archives

%d blogueurs aiment cette page :